Sunday Selections #6

Hey! I’m back.

Je sais… j’ai encore mis du temps avant de publier un nouvel article. J’en écris plusieurs en même temps et en ce moment je suis très prise avec le boulot, les sorties (la vie quoi) et mes lives sur Twitch — puisque, bonne nouvelle : Je suis enfin partenaire depuis le mois de Juin et on a atteint les 10k followers ! Si ça vous intéresse d’ailleurs, vous êtes toutes et tous les bienvenues à rejoindre la communauté :

suivre

Malheureusement il a fallu que je fasse une pause et que j’arrête les lives un petit moment pour — raisons et projets personnels mais aussi — avoir plus de temps pour mon blog et j’y tenais beaucoup !

Ces derniers temps j’ai enfin réussi à regarder de nouveaux films et à terminer de nouvelles séries ! Parce que figurez vous qu’on a une nouvelle télé 4k toute belle à la maison et qu’on a Netflix en plus de ça… le bonheur total !

A post shared by Manon (@ihateyoukiwi) on

Avant de commencer j’aimerais préciser que je ne suis pas satisfaite de mon écriture dans certains Sunday Selections précédents. Mon but est de vous présenter plusieurs choses sans trop en dire et de vous donner envie de regarder, écouter ou jouer et je trouve que je n’en ai pas assez fait — surtout quand je vous ai présenté Ruby Sparks qui fait partie de mes films préférés & The Vampire Diaries qui est ma série préférée. À partir de maintenant je vais essayer de trouver le juste milieu et de tout bien vous résumer sans trop en écrire non plus *challenge accepted* ! De toute façon notez bien tous dans un petit coin sur une feuille que je ne suis pas là pour faire une critique qui va passer à la télé mais seulement pour partager et donner mon avis. Maintenant j’arrête de me justifier et je commence mon article.

Comme d’habitude, on commence par les musiques :

♫ Lana Del Rey – Summer Wine ♫

J’ai tellement hésité entre celle-ci et une autre mais je préfère vous proposer trois styles différents à chaque fois. Je suis une grande fan de Lana Del Rey et j’ai découvert récemment quelques nouvelles musiques qui étaient « enfouies » sur YouTube. J’aime énormement le contraste des deux voix — Lana tu devrais chanter avec lui plus souvent — mais aussi le clip. Je me suis toujours dit qu’un jour je filmerai tous mes moments quand je partirai en road trip à l’étranger et c’est exactement le style que j’aurai envie de donner !

♫ Brown Eyes and All The Rest – Carnival Youth ♫

Celle-ci est ma préférée du moment, voire de tout l’été. Je ne peux pas m’empêcher de danser à chaque fois que je l’écoute (même sous la douche) ! Quand le rythme monte tout doucement et que ça explose au refrain, c’est juste magique.

♫ Afraid – The Neigbourhood ♫

J’aime beaucoup cette musique, je trouve qu’elle a un côté… — et attention c’est très difficile à définir — malsain ? Pas dans l’extrème mais c’est super satisfaisant d’entendre les paroles et ce rythme qui colle parfaitement bien avec. Une musique à écouter quand on a la haine contre quelqu’un haha. C’est peut-être pas exactement la meilleure façon d’interpréter cette musique mais je l’aime comme ça.


Les films & séries (YES ENFIN) :

What We Do in the Shadows par Taika Waititi & Jemaine Clement — qui en sont aussi les acteurs — avec Jonathan Brugh, Cori Gonzales, Stuart Rutherford et d’autres. Réalisé sous forme de documentaire de 85 minutes, l’histoire présente quatre vampires d’âge et d’époque totalement différentes qui vivent en collocation à Wellington (Nouvelle-Zélande) ! C’est une comédie horrifique qui selon moi n’est pas une parodie sur les vampires mais qui (je pense) rigole d’eux et de leur sort ! Ils sont toujours dans des situations compliquées. L’humour est tellement mature (même si je déteste mélanger ces deux mots), spontané et simple à la fois que ça en est drôle — c’est le genre d’humour qui est difficile à comprendre je trouve… certains n’en rigolent pas (vécu) juste parce que les blagues ne sont pas « explicites » sur le moment ! Vous voyez ce que je veux dire ? Bref — tout est dans la façon dont ils jouent et s’expriment en fait, et puis leur accent fait beaucoup aussi (donc déjà VO obligatoire) ! Je suis définitivement pas une pro pour critiquer un film mais je suis sûre que vous allez passer un bon moment si vous le regardez !

It Follows par David Robert Mitchell  directeur musical : Disasterpeace parce que la musique est totalement géniale et vous fait plonger davantage dans le film ♥ — avec Maika Monroe, Daniel Zovatto, Keir Gilchrist, Jake Weary et d’autres. Il y a pas mal de trailer ou de noms de films qui ne me font pas du tout envie sur le moment mais après avoir regardé le film, quand l’opposé se produit, c’est un sentiment totalement génial. D’une durée de 100 minutes — oui j’aime compter en minutes et alors ? — je trouve qu’il a un côté un peu « vieux film d’horreur » modernisé, et c’est ce côté en plus que j’ai totalement adoré. Je suis une très grande fan de films d’horreur et même si It Follows n’a rien de super effrayant, mais plutôt angoissant, certains plans m’ont juste fait tomber amoureuse. Au final je pense que j’ai surtout adoré ce film pour sa réalisation… alors si vous n’aimez pas tout ce qui est « pure horreur » — et là j’ai essayé de ne pas trop vous spoiler — vous pouvez le regarder sans inquiétude.

Bo Burnham: Make Happy : j’ai toujours eu du mal avec les spectacles d’humoriste, je n’en ai même jamais réellement regardé avant celui-ci — d’ailleurs merci à la personne qui me l’a fait découvrir et qui se reconnaitra — et je comprends pas pourquoi je ne l’ai pas fait avant. Aimer un humoriste c’est comme trouver sa moitié, il y en a qui sont faits pour nous et d’autres pas du tout et quand on trouve celui ou celle qui nous correspond, c’est juste parfait. 26 ans et comédien mais aussi musicien qui a commencé sur YouTube fin 2006c’est beau d’avoir un tel parcours à son âge, ça fait un peu rêverou alors ça fout juste le seum. J’ai aimé tout son spectacle du début à la fin, j’étais quand-même un peu déçue que ça ne dure seulement que 60 minutes mais c’est tout juste suffisant, il vous fait rire et passer du bon temps qu’on ne voit même pas passer parce qu’il trouve toujours quelque chose de nouveau pour vous distraire ! J’allais faire une liste de : « il est un peu violent dans ses blagues mais pas trop, un peu immature mais pas trop… » mais en fait il le dit au début, il faut toujours trouver le juste milieu… et ça c’est ma philosophie – eh ouais. Quand il l’a dit j’ai su que j’allais l’adorer de A à Z. Le message qu’il fait passer derrière son spectacle, « caché » par de l’humour, de l’ironie et (clairement) du foutage de gueule, est beau. BREF vous devriez vous lancer – pas d’un pont hein c’est une métaphore. Que vous aimiez ce genre de spectacle ou que vous y soyez réticent(e), vous n’allez pas le regretter !

The Get Down par Baz Luhrmann () avec Justice Smith, Herizen Fawn Guardiola, Shameik Moore, Jimmy Smits et d’autres. Série originale Netflix avec le plus gros budget de tous les temps. Elle se déroule dans les années 1970 au fin fond du South Bronx et raconte l’histoire d’adolescents qui vont se trouver une passion pour la musique. Il y a eu un moment de « hype » autour de cette série et autour de Stranger Things au même moment, mais j’ai décidé de choisir celle-ci et je n’ai pas regretté (même si bon en vrai je pourrais regarder les deux) alors que d’habitude ça me refroidit beaucoup de voir tout le monde parler de la même chose partout. C’est fascinant de voir ces acteurs jouer si bien à leur âge (qui est de 20 ans en moyenne), c’est tellement naturel qu’on a l’impression que c’est facile – ça donne même envie de s’y mettre. Encore une fois, je suis tellement pas parfaite pour critiquer une série ou un film mais il y a quelque chose qui m’a fait enchaîner les épisodes que je ne saurais trouver. Le pilot est une vraie explosion de couleur et de plaisir aux oreilles. Si vous n’avez pas trop le temps pour les séries en ce moment, elle n’a que 6 épisodes de 53-64 minutes (sauf le pilot qui dure 93 minutes, oui c’est long mais ça vaut le coup) !

ET OUI Y EN A ENCORE – c’est pour compenser mon absence et mes recettes qui ne seront plus là parce que ça me prend beaucoup trop de temps et d’argent pour le moment !

Doctor Who par Russell T Davies pour les quatre premières saisons de la seconde série — parce que oui il y en a une première qui date de 1963 et vu que j’étais même pas prévue d’être conçue on en parlera une autre fois — qui a gentiment passé le flambeau à Steven Moffat pour les cinq suivantes, avec… un tas d’acteurs et de Docteurs comme : Christopher Eccleston, David Tennant, Matt Smith & actuellement Peter Capaldi♥ ! Bon ce n’est peut-être pas une découverte pour la plupart d’entre vous mais je tente le coup puisque je suis totalement fan. J’ai découvert la série à la télé il y a 8 ans si je me souviens bien et du coup, je me suis un peu accrochée à la VF… (même si il faut avouer que la VO est… ) *please don’t kill me*

BREF, Ici on va donc parler de la série diffusée début 2005. Elle contient 9 saisons de 13-14 épisodes d’une durée de 45 minutes environ (et 60 pour les épisodes spéciaux) ! L’histoire nous parle d’un Seigneur du Temps, une espèce extraterrestre venu de la planète Gallifrey à l’apparence humaine qui se fait appeler le Docteur et qui voyage dans le temps à bord de son Tardis — Time And Relative Dimension In Space — *reprends son souffle* Qu’est ce qu’il a de particulier ? Il possède deux coeurs et quand il meurt il peut se régénérer et revenir sous une autre apparence – d’où le changement d’acteur et tous ceux cités juste au dessus. Il ne part presque jamais à l’aventure sans son compagnon (qui change bien plus souvent que le docteur) qui est le personnage auquel on s’identifie le plus la plupart du temps… Billie Piper, Freema Agyeman, Catherine Tate, Karen Gillan, Arthur Darvill, Jenna Coleman & Pearl Mackie la toute dernière (si vous voulez tous les voir dans l’ordre de leur apparition selon les épisodes vous pouvez trouver une liste complète > ici <) ! Pour moi Doctor Who est une série à laquelle on s’attache très vite même si elle peut vous paraitre… super étrange à première vue avec son côté bien anglais, ses créatures étranges, son côté petit budget avec effets spéciaux de « malade » pour les premières saisons et son Doctor qui a l’air complètement fou mais pas tant que ça finalement… Parce qu’il a tant de choses à nous faire découvrir, on ne peut que l’aimer — en fait il faudrait que j’écrive un article entier sur la série pour vous en parler correctement sans rien oublier haha. Mais pour les personnes qui n’ont jamais regardé (et j’en connais dans mon entourage), je suis sûre que vous passerez un bon moment devant. Le docteur va juste vous donner l’impression de voyager avec lui, on s’attache très vite aux personnages, tous ceux qu’on croise et même les ennemis parfois. Parce qu’ils ont chacun(e)s une grande importance dans cette série et la plupart ne sont jamais oubliés après un épisode. On ne s’arrête jamais d’en découvrir encore et encore.


Les jeux vidéo !

J’ai une petite question pour vous (et n’ayez pas peur d’être francs) : les catégories musiques & films me conviennent totalement et j’espère qu’à vous aussi mais j’ai encore un doute sur la catégorie jeux vidéo. Est-ce qu’elle vous plait vraiment ? Est-ce que ça vous intéresse vraiment de découvrir de nouveaux jeux vidéo et est-ce que vous jouez beaucoup ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour y répondre ou à venir m’en parler sur Twitter !

Comme vous avez pu le voir il y a aussi la catégorie « recette » qui ne sera pas toujours dans les Sunday Selections par manque de temps. J’aimerais aussi vous présenter un livre de temps en temps mais cette catégorie ne sera pas disponible à chaque article, le temps de lire le livre… Ça me prendrait trop de temps de vous en présenter un à chaque article ! Ce qui nous fait deux catégories et j’aimerais qu’on reste à trois. Je me déciderai en fonction de vos réponses concernant la catégorie jeux vidéo. Merci à vous et désolée pour ce gros pavé en plein milieu de l’article ♥

Seasons After Fall par Swing Swing Submarine (studio de dev indépendant et français) et Focus Home Interactive (éditeur français de… Farming Simulator) disponible sur toutes les plates-formes sauf mobile. C’est un jeu qui pour moi colle parfaitement bien à un dimanche après-midi… et puis comment ne pas craquer sur ce petit renard tout mignon ? Je l’ai découvert en plein live sur Steam parce qu’il était en solde et je l’ai acheté sans hésitation après avoir vu le trailer ! Accueilli(e) par une voix agréable qui n’est autre qu’Adeline Chetail (VF) — ouiiii c’est la voix de Vanessa Hudgens *pardon* — vous incarnez un petit renard qui a la possibilité de contrôler les saisons — après avoir rencontré leurs gardiens — afin d’avancer dans votre quête ! Chaque saison à son propre avantage et vous le découvrirez assez tôt. Les dessins et décors sont juste sublimes, ils me rappellent presque Okami — qui est lui aussi un jeu magnifique avec une histoire de dingue. La musique fait tout le reste, on a l’impression de regarder un film et d’en contrôler le personnage principal !

Disponible sur Steam à 14.99€

Mais que serait une catégorie jeux vidéo sans jeux d’horreur dedans ?

Obscuritas par VIS Games et Ravenscourt seulement disponible sur PC. Comment dire… vous adorez vous faire peur ? Il y a sûrement plus de la moitié qui vont zapper cette partie de l’article mais c’est pas grave, on va rester entre fan d’horreur et voilà ! Pour moi, ce jeu dépasse Outlast et Alien: Isolation et va directement en première position, en finissant ce jeu j’ai vécu une expérience extraordinaire, et ça donne beaucoup plus de goût quand on partage cette expérience avec sa communauté en live ! Quand je l’ai commencé j’étais vraiment sceptique, j’étais même déjà bloquée au début et ça c’est pas très fun. De l’horreur à base d’énigmes et de frissons — heureusement ! Ce que j’ai vraiment adoré aussi, c’est que le jeu change énormement de décors et vous fait voyager dans plusieurs endroits différents : manoir, hôpital abandonné, parc d’attraction… j’ai terminé ce jeu en 15 heures, vous n’imaginez même pas tout ce qui vous attend dans cette aventure. Quand et où exactement ? On n’en sait rien, mais vous êtes Sarah et vous héritez de la grande maison de campagne de votre grand-oncle… dans le résumé, je cite : « Il vous faudra affronter vos plus grandes peurs pour vaincre les ténèbres, qu’il s’agisse de spectres tapis dans l’ombre, de créatures rampantes ou de démons issus d’une autre dimension venus vous hanter » et ils ont totalement raison, il ont réussi à mettre toutes les phobies possibles dans un seul et même jeu — même la mienne, c’est pour dire — mais je n’en dirai pas plus. Si ça vous intéresse, il y a la rediffusion de mon live en entier sur > YouTube <

Disponible sur Steam à 14.99€

Party Hard par Pinokl Games et tinyBuild Games disponible sur toutes les plates-formes (même Android) ! Il est 3h du matin et vos voisins vous font (clairement) chier ? Quoi de plus intelligent que de prendre son couteau de cuisine, de se mettre dans la peau de Dexter — en fait c’est juste une référence nulle — et d’aller tous les découper en petits morceaux un par un… vous avez plusieurs levels, plusieurs personnages à débloquer qui ont chacun un skill différent et une soundtrack plutôt pas mal mais que vous pouvez tout aussi bien remplacer par votre propre musique — c’est ce qu’on a fait en live et c’était le fun total ! Ça a l’air simple comme ça et pourtant… quand il ne vous reste plus que quatre ou cinq personnes à tuer, ça peut vite se retourner contre vous et hop, ON RECOMMENCE ! « Utilisez des pièges, provoquez des explosions, devenez un ninja » ça fait envie non ? À chaque reboot du level, certaines choses changent comme le placement des pièges, le positionnement de certains personnages ou alors un cheval se met à apparaitre en plein milieu de la salle : « Événements aléatoires spéciaux – comme, par exemple, l’arrivée d’un ours voulant tuer tout le monde (y compris vous) » et donc vous avez une toute nouvelle façon de procéder et de nouvelles stratégies à votre disposition. Je ne l’ai pas précisé mais bien évidemment, le but est de ne pas vous faire prendre. Soyez discret bordel.

Disponible sur Steam à 12.89€


Pour finir, une photo de @CamSuntai qui a réalisé la recette du Sunday Selections précédent et… ça a définitivement l’air plus appétissant que les verrines que j’ai réalisé. Bon en même temps j’avais fait ça sur un coup de tête avec ce qui me restait au frigo — oui bon ça va.

Merci à toi pour la photo et pour avoir repris ma recette 

Voilà. J’espère que ce Sunday Selections vous aura plu et fait découvrir de nouvelles choses, si ce n’est pas le cas, j’espère que ça le sera au prochain ! Ah et si vous venez de découvrir mon blog, vous n’avez pas que la catégorie Sunday Selections, vous avez aussi des articles totalement différents comme mon avis sur l’AVP de Godzilla Reborn (3D) au Grand Rex ou alors celui sur mon voyage à Londres… etc ! Je tiens vraiment à reprendre un rythme correct sur mon blog et je vais enfin pouvoir le faire grâce aux lives que j’ai décidé d’arrêter temporairement, d’ailleurs je tiens à m’excuser auprès de ceux et celles qui y sont beaucoup attaché(e)s mais aussi à vous remercier énormement de me comprendre et de toujours être là pendant & après mes absences. On va aller loin ensemble ! Je vous remercie d’avoir lu jusque ici, passez un bon dimanche et à au prochain article qui sera… je ne sais pas trop sur quoi encore puisque j’ai beaucoup trop d’idées en tête pour le moment. Des bisous 

Signature

Fujifilm Instax Mini 8

Je peux le dire : j’ai écrit l’article sur l’Instax Mini 8 de Fujifilm dont je vous ai parlé tant de fois dans mes autres articles… et il est ENFIN disponible !

IMG_20160107_140954

Aimez-vous prendre des photos ou préférez-vous juste les regarder ? Si vous aimez en prendre, qu’utilisez-vous le plus ?

À la maison je dispose d’un Canon PowerShot SX 50HS qui est très suffisant pour prendre de jolies photos. Son zoom est incroyable et sa qualité aussi… malheureusement je ne l’utilise pas assez pour en parler de manière professionnelle. Je l’utilise de temps en temps chez mes parents pour prendre quelques photos mais c’est tout. Je pourrais le prendre quand je pars en vacances et faire des photos souvenirs mais je l’oublie facilement parce qu’il prend beaucoup de place — le mieux à faire dans ces cas là c’est d’avoir un(e) ami(e) avec soi qui aime la photo et qui en prendra à votre place !

Même si l’appareil photo n’est pas la fonction première des téléphones, avec la technologie d’aujourd’hui ils peuvent prendre des photos magnifiques ! Si vous avez lu mon article sur le Nexus 5x, vous savez que c’est une des raisons pour lesquelles j’ai choisi ce téléphone. Je l’utilise ÉNORMEMENT pour prendre tout et n’importe quoi en photo et il ne me déçoit jamais :

🙋

A post shared by Manon (@ihateyoukiwi) on

 

A post shared by Manon (@ihateyoukiwi) on

 

🌸

A post shared by Manon (@ihateyoukiwi) on

 

Le téléphone est donc facile à prendre et garder avec soi !

Passons maintenant au sujet principal de l’article, le fameux Polaroïd ou plus précisément le Fujifilm Instax Mini 8 ! Cette petite « boite » — que certain(e)s n’appellent pas polaroïd « PARCE QUE : […] » — pratique à emporter partout avec vous, qui vous sort vos photos instantanément en petit format (86x54mm) et qui se développent en même pas 5 minutes. C’est l’un des must have pour mes vacances et mes moments de tous les jours quand je sors avec mes amis ou mon copain. Je trouve qu’il y a vraiment quelque chose d’unique quand on regarde ce genre de tirage plutôt qu’une photo numérique. Elles ont leur propre « style » et on ne sait jamais à quoi s’attendre au développement de la photo ! Avoir ces toutes petites photos avec soi dans un album, sur son mur ou ailleurs dégage quelque chose de vachement agréable quand vous les regardez, elles vieillissent avec vous et vous pourrez les voir autrement dans quelques années.

13166837_660646247417982_218960611_n

12383307_131979283849852_149547758_n

Nicki.jpg

Quel Polaroïd choisir ?

Il en existe plusieurs types : le premier appareil photographique / à développement instantané (Polaroid 95) a été commercialisé par l’américain Edwin H. Land en 1948 — source ! Aujourd’hui, vous pouvez en trouver un peu partout sur Internet : le 635 CL Supercolor, 1000 Supercolor, SX-70, Spirit 600 CL, 600 Camera 90’S Style Imprimante et sûrement plein d’autres encore… Ceux que je viens de vous donner sont des « anciens » que vous pouvez encore trouver sur internet avec leurs films, si vous recherchez un rendu bien vintage et fidèle aux Polaroïd, c’est l’un d’eux qu’il vous faut.

Pour ce qui est des plus récents et donc beaucoup moins cher (niveau films) et plus simple à utiliser, vous pouvez vous diriger vers les « Polaroïd » par Fujifilm (encore une fois un peu partout sur internet) comme : l’Instax Mini 90 NEO Classic en noir et en marron, l’Instax Wide 300, l’Instax 210, l’Instax mini 70 et enfin le fameux Instax mini 8 en *toutes les couleurs possibles* ! Si vous ne voulez pas dépenser beaucoup et que vous voulez simplement essayer, ces appareils sont tout aussi bien que ceux du dessus et ont un rendu très joli et de bonne qualité.

Les prix et bons plans :

Pour ce qui est de l’appareil, ce que je vous conseille de faire c’est de l’acheter sur Amazon où vous pouvez le trouver à (minimum) 71,95€ en jaune et (maximum) 76€ en noir. Si vous préférez l’acheter sur place vous pouvez aussi le trouver chez HEMA pour 75€ !

Pour ce qui est des cartouches (films), il y en a (bien évidemment) sur Amazon mais aussi sur PriceMinister ou encore sur Ebay à un bien meilleur prix ! Il suffit de regarder un peu partout sur internet pour trouver le meilleur plan et ce qui vous convient le mieux. Si vous préférez encore les acheter en magasin, vous pouvez en commander via le site HEMA.fr et les faire livrer dans le magasin le plus proche de chez vous — si vous en avez un.

IMG_20160513_191639.jpg

Pour les personnes qui préfèrent ne pas investir mais qui aiment quand même le format Polaroïd, j’ai une autre solution pour vous… On voit ça un peu plus bas dans l’article !

Vous avez votre appareil, vos cartouches… et là encore vous avez des doutes. Comment l’utiliser ? Comment insérer la cartouche (on sait jamais) ? Comment le régler et encore un tas d’autres questions. Je vais essayer de faire simple, court et suffisant :

IMG_20160513_191500.jpg

Sur l’une des faces de votre cartouche, vous avez une petite languette jaune. Pour insérer la cartouche il suffit tout simplement d’ouvrir l’arrière de votre appareil et de placer la petite languette jaune à droite pour qu’elle corresponde à celle qui est dans l’appareil. Il y a un exemple sur le packaging de votre cartouche au cas où de toute manière :)

Comme vous pouvez le voir en bas à droite vous avez aussi le nombre de films qu’il vous reste — je n’ai pas pu ouvrir l’appareil pour vous montrer l’intérieur puisque une cartouche est en cours.

IMG_20160513_191602.jpg

La première photo est importante ! Elle peut être loupée, flou, mal cadrée… Et va falloir s’y faire ! Vous avez envie de l’utiliser tout de suite maintenant et vous ne pouvez pas attendre ? Parfait, l’été arrive, le soleil est déjà là, vous pourrez donc prendre de jolies photos de vos vacances, de fleurs et de tout et n’importe quoi — enfin faut pas abuser non plus. Vu le prix des cartouches il faut quand même en faire très bon usage… vous voudrez vraiment vous souvenir de votre tasse préférée dans 35 ans ?

À retenir (absolument) :

Si vous ouvrez l’arrière de votre appareil en plein jour / pleine lumière, vos photos ou quelques unes sortiront totalement blanches au développement.

Lorsque vous prenez une photo, si vous mettez le doigt devant le flash et devant les deux petits trous juste à côté qui servent à l’appareil de détecter la luminosité, votre photo sortira blanche ou noir — merci à monsieur d’avoir tué un film comme ça ❤  c’était une très bonne expérience mais je t’en veux pas (trop) t’inquiète pas.

Pour commencer, autoportrait ou autre ? Je dirai plus l’autre si vous n’avez vraiment pas envie de le regretter et de vous en vouloir, vous avez ce que vous voulez prendre en photo devant les yeux et vous êtes sûr(e)s à 99% de ne pas la louper — ou alors vous faites confiance à quelqu’un qui vous prendra directement en photo. Si vous êtes vraiment pour l’autoportrait, j’ai quelques petits conseils à vous donner :

  • n°1 : vous éloigner de l’objectif le plus possible, sinon c’est flou et vous ne verrez que la moitié de votre visage en gros plan sur le rendu
  • n°2 : à l’horizontal ou la verticale, c’est à vous de voir mais sachez que c’est plus difficile de cadrer à l’horizontal
  • n°3 : vous pouvez prendre votre téléphone (front camera) et mettre l’objectif de celui-ci au même endroit que celui où vous visez avec le Polaroïd pour avoir un petit aperçu du rendu — oui c’est comme ça que je fais et j’ai pas honte
  • n°4 : vous pouvez aussi regarder dans l’objectif de l’appareil, vous pourrez y voir votre reflet mais bon… c’est pas top non plus
  • n°5 : faire des tests

Faire des tests c’est malheureusement la meilleure solution que j’ai à vous proposer. Pour vous « rassurer » j’ai du utiliser une bonne grosse cartouche complète (pas d’un coup bien sûr mais avec le temps) avec des rendus qui ne me plaisent pas, loupés et blancs. C’est comme ça et je m’en suis voulue beaucoup mais rassurez-vous, ça arrive à tout le monde et si vous faites bien attention, que vous suivez mes conseils (ou d’autres sur internet) et que vous ne prenez pas des photos de tout et n’importe quoi, ça ira ! C’est comme ça que j’ai pu arriver à de très beaux rendus de toute manière. Sur 50 photos j’en ai 10 loupées. C’est un peu comme la nourriture en fait, vous vous souvenez de combien de fois vous n’avez pas fini votre assiette et que vous avez jeté les restes ? — Mais non ne culpabilisez pas.

IMG_20160513_193901.jpg

— Quelques unes de mes photos « loupées » et d’autres retournées dont j’ai trop honte. Bon ok, elles ne sont pas si loupées que ça mais elles ne sont pas parfaites du tout non plus. D’ailleurs si vous êtes « perfectionniste » comme moi il va falloir prendre sur vous pour le résultat des photos et pour le cadrage.

Bien régler son appareil :

IMG_20160513_191416

Vous ouvrez l’objectif, attendez un peu que la lumière rouge (à l’arrière) s’arrête et regardez ce que vous propose l’appareil à l’endroit exact où vous visez et voulez prendre votre photo, tout simplement.

Le petit soleil a un flash plus puissant que le gros soleil. Il est très important de respecter la luminosité choisie par l’appareil par défaut ! Ceci-dit, quand vous prenez une ou des photos en intérieur, vous pouvez jouer un peu entre la petite maison et le petit nuage, à vos risques et périls même si la différence n’est pas énorme du tout.

Et « Hi-Key » c’est quoi ? Hi-key est à éviter (c’est tout ce que je sais) ! Il utilise un flash ultra puissant. Je n’ai jamais eu l’occasion de l’utiliser mais je suppose qu’il est seulement bon de l’utiliser quand vous êtes dans la nuit très très obscure et que vous voulez prendre quelqu’un ou quelque chose qui est à une distance plutôt éloignée.

Côté technique je pense qu’on a fait le tour mais si vous avez d’autres questions n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires !

IMG_20160513_191803.jpg

Le Masking Tape et les « Frame Corners » que j’utilise pour accrocher mes  petites photos dans mon album.


Obtenir des Polaroïd sans posséder d’appareil ? Oui !

Comme je l’ai dit plus haut, si vous n’avez vraiment pas envie de dépenser une petite fortune pour un Polaroïd, il y a une manière bien plus simple, économique et plus « safe » — comme ça vous êtes sûr(e)s de ne pas louper vos photos — d’en obtenir ! La seule chose dommage c’est que ça perd un peu de sa magie et que vous n’aurez pas le côté « vintage » que vous voulez peut-être ? Vous vous en fichez vous là-bas ? Parfait.

Vous vous êtes peut-être déjà renseigné(e)s mais si ce n’est pas le cas, il existe plusieurs sites qui feront vos « Polaroïd » pour vous :

Cheerz

Cheerz : un site très sympa, beau, sur lequel il est très agréable de naviguer et que j’ai déjà essayé pour la fête des mères. Ils font plusieurs choses différentes : des magnets, des tirages photos rétro ou carrés, poster photo, cadre photo, DIY Book et bien d’autres encore… beaucoup d’autres ! Celui qui nous intéresse, c’est le Polaroid 3000 ! Ils viennent justement de sortir ce produit et moi je pense bien essayer de passer une commande bientôt. Simple et rapide, vous choisissez le produit qui vous intéresse, cliquez sur « on y va ! » et c’est à vous d’importez vos photos depuis votre ordinateur, Facebook et Instagram ou encore même votre compte google qui sauvegarde vos photos prises avec votre portable. J’ai choisi ce site car c’est le seul que je connais et que j’apprécie beaucoup — si vous cherchez bien il y a d’autres sites qui ont (presque) le même service !

IMG_20160513_191148.jpg

Pour conclure, je trouve que l’Instax mini est un bon investissement même si vous pensez ne pas faire énormément de photos avec — ça vous évite de dépenser une fortune pour les cartouches comme ça ! Je pense qu’il faut être un minimum intéressé(e) par la photo et avoir quand même cette petite passion et cette sensation de satisfaction quand on a réussi une photo pour pouvoir investir.

Le Fujifilm Instax Mini 8, tout est dans le nom, il est fiable et de bonne qualité puisque portant le label Fuji, avec des jolis films instantanés de type Polaroïd et compact tout comme il faut pour le balader plus ou moins partout (attention, prenez en soin quand même). En plus il est pas cher et les films sont disponibles dans la plupart des magasins de photographie et des surfaces type FNAC.

Merci @_twatermelon — ce petit troll que j’adore — pour ton avis !

Voilà. Je pense que c’est tout pour l’Instax mini 8 et les Polaroïd (pour l’instant) ! Personnellement je compte bien investir plus tard dans un bon gros Polaroïd à l’ancienne et continuer à m’éclater avec les photos. C’est aussi important de ne pas penser que Polaroïd quand vous en avez un et de vous dire que le numérique c’est pas si mal non plus et très économique. De votre côté, à vous de me dire ! Ça vous a tenté(e)s ? J’espère que cet article vous aura plus ! Si c’est le cas, merci infiniment d’avoir lu jusque ici ! N’hésitez pas à me donner vos avis. On se retrouve pour le Sunday Selections de dimanche et pour un prochain article sur… je laisse la surprise ? Oui !

Passez un bon week-end tout le monde, des bisous 

Signature

Sunday Selections n°5

Hey there!

Je tiens à m’excuser pour l’empêchement que j’ai eu si vous attendiez ce Sunday Selections avec impatience dimanche dernier. Je suis partie un week-end à Strasbourg pour la fameuse Neocast ! C’était top, je me suis bien amusée et j’ai pu en profiter malgré un rhume que j’ai attrapé le vendredi soir juste avant d’y aller — lucky me. Voilà la raison pour laquelle je n’ai pas pu faire ce Sunday Selections plus tôt, j’espère que vous me pardonnerez.

🤓 😃 🤗 🙌 😀 📸 #Neocast2016

A post shared by Manon (@ihateyoukiwi) on


Donc on se retrouve pour un nouveau Sunday Selections — au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué. Comme d’habitude : musiques, filmsséries, jeux vidéo et recette !

Celle-ci risque sûrement d’être une vraie et bonne (je l’espère) découverte pour vous ! J’ai trouvé cette musique plutôt cool par hasard en regardant cette vidéo. Malheureusement elle n’est pas sur Spotify alors je n’ai qu’un lien sur Youtube à vous proposer — si elle ne fonctionne pas sur votre mobile vous pouvez l’écouter ici aussi. J’espère que vous apprécierez et que vous l’écouterez encore et encore !

> Tom odell – Another Love <

Je ne sais pas pourquoi je ne vous ai pas proposé cette musique avant, je l’aime beaucoup et la trouve vraiment « puissante » et pleine d’émotion. Je l’écoutais beaucoup pendant un moment mais plus trop maintenant — il ne faut pas abuser des bonnes choses, pas vrai ?

> Mac Demarco – Chamber of Reflection <

Quelque chose d’un peu plus différent mais que j’aime tout autant, je suis allée à son concert l’été dernier à Paris, c’était mon premier concert d’ailleurs, très agréable et très bonne découverte.

Films et séries !

Ahh… je suis enfin allée une nouvelle fois au cinéma, je vais pouvoir vous conseiller un très bon film à aller voir.

Le Livre de la Jungle ou The Jungle Book. Ce Disney est votre enfance ? À moi aussi ! Le voir au cinéma et le redécouvrir était une très bonne expérience. C’est un film vraiment bien réalisé, un bravo à Neel Sethi pour son jeu d’acteur et qui, je trouve, a été super bien choisi pour incarner Mowgli ! L’émotion est là, la beauté du film et l’histoire aussi. Quelques « modifications » ont été faites par rapport au film d’origine pour le rendre (je pense) un peu plus sérieux avec un peu plus d’action. Les chansons ont un peu moins leur place dans le film même si elles sont quand même présentes à certains moment — c’est juste plus bref quoi. C’est un film qui fait plaisir à voir et je vous le recommande.

— damn old —

The Vampire Diaries par Julie Plec et Kevin Williamson avec Nina Dobrev, Paul Wesley, Ian Somerhalder, Kat Graham et plein d’autres encore… C’est le genre de série qui risque de vous surprendre, au départ on pense à quelque chose de banal et de niais — merci à ******** qui a donné une SUPERBE (ironie) réputation aux séries à base de vampires — puis on se retrouve à regarder des épisodes encore et encore et à en vouloir davantage. Le début est tiré d’un livre que je trouve totalement cliché et qui ne m’attire pas du tout, donc forcement dans les premiers épisodes c’est bien niais comme il faut, à base d’étudiants et de découvertes sans importances mais il faut savoir et surtout bien retenir que ça n’en reste pas là bien longtemps. Je dirais qu’il faut donner une bonne grosse saison à la série pour que les choses deviennent vraiment intéressantes et que l’action, le mystère et l’aventure se mettent en place. Les personnages sont tous très intéressants et différents, ils changent beaucoup, grandissent et prennent en maturité au fil des saisons. La série vous fait voyager à travers les époques, il y a pas mal de flashbacks, de très beaux décors et costumes… on en apprend un peu plus sur l’histoire de chaque personnage petit à petit, on en découvre de nouveaux, on apprend comment, pourquoi… et croyez-moi ils vont loin avec ça ! C’est pas facile de commencer une série qui, au départ ne vous intéresse pas du tout mais c’est tellement meilleur quand vous la découvrez et que vous la « percevez » totalement différemment. Si vous êtes dans l’indécision et que ça ne vous intéresse pas trop, je vous propose de laisser une chance à cette série qui, si vous vous retrouvez à fond dedans, sera là pour vous pendant 7 saisons !

Petite anecdote : j’ai regardé la série 5 fois en tout. C’est tellement long et il se passe tellement de choses que le temps de tout finir, j’oublie déjà ce qu’il s’est passé au début ! C’est aussi une série qui me suis depuis que j’ai 14 ans, on s’attache beaucoup quand on voit les acteurs et les personnages grandir et évoluer avec soit.

 

The 100 par Jason Rothenberg avec Eliza Taylor, Bob MorleyMarie Avgeropoulos, Thomas McDonell et d’autres. On part dans la science fiction par The CW une nouvelle fois ! J’ai découvert cette série il y a 1 ou 2 ans et je l’ai trouvée vraiment top, ça passe le temps et on pense à rien d’autre quand on est à fond dedans. C’est quelque chose à regarder quand vous n’avez rien d’autre à faire ! J’ai trouvé l’idée de la série plutôt intéressante, peut-être pas super « originale » mais quand même. Il y a un côté « teenage » qui ne plaira peut-être pas à certain(e)s et qui ne change pas tellement au fil des saisons (je trouve) mais ça reste sympa et très intrigant.

Les jeux vidéo !

The Silent Age, un jeu mobile et un bon ! J’ai découvert ce petit jeu il y a 2 ou 3 ans environ et c’est sûrement la meilleure découverte que j’ai faite. Vous incarnez un petit employé qui va découvrir d’étrange choses au fur et à mesure et qui va même se transformer en « maître du temps » ! L’ambiance est vraiment très intéressante, ça en devient même un peu flippant et j’adore ça. L’histoire est plutôt mystérieuse et ça donne envie d’en savoir plus. Niveau gameplay c’est pas compliqué, vous aurez quelques petites « énigmes » comme trouver des clés, des codes et des objets… Je pense que l’ambiance est ce qui fait vraiment le charme du jeu. C’est un de mes premiers et meilleurs jeux auxquels j’ai joué sur mobile. On en veut plus des comme ça !

L’obtenir sur Google Play,  l’Apple Store ou Steam ! TheSilentAge.com

L’épisode 1 est gratuit mais l’épisode 2 est payant de 5€ ! Le développeur mérite un peu d’argent tout de même.

Lucius ! Je me vois bien jouer à ce genre de jeu un dimanche. Les gens vous ont énervé(e)s cette semaine ? Allumez-moi ce jeu, défoulez-vous sur les occupants de votre énorme manoir et faites comme si vous étiez le petit ange de la maison. J’ai pris beaucoup de plaisir à y jouer en live même si je dois l’avouer, c’est assez affreux de tuer toutes ces personnes qui ne sont quand même pas si innocentes que ça… Un jeu à faire et à finir !

L’obtenir sur Steam ou via Humble Bundle !

Rocket League ? Bon il fallait bien que je finisse par vous le proposer ! Pour les personnes qui ne connaissent pas, qui n’ont pas forcément le temps de passer des jours ou des heures sur un jeu avec une histoire pour le finir et qui veulent simplement jouer une bonne grosse demi heure en rentrant de l’école ou du boulot, c’est celui qu’il vous faut ! Avec des amis en ligne ou en local, c’est un très bon jeu pour ceux et celles qui veulent redécouvrir la coopération et l’esprit d’équipe tout en jouant à un jeu plutôt original. Vous avez des mises à jours régulières et donc de nouveaux mods à découvrir comme le basket ou encore le hockey… c’est du très bon temps à passer seul avec un peu de musique ou avec des amis !

L’obtenir sur Steam ! Rocketleaguegame.com


La (GROSSE) recette !

Je vous avais promis une Lemon Pie et Key Lime Pie mais entre temps j’ai trouvé une recette de verrines que j’ai « créé » avec ce qu’il y avait dans ma cuisine donc… les calories ça sera pour la prochaine fois ! Les verrines sont vraiment très intéressantes à réaliser car il y a une multitudes de possibilités, de gouts et de saveurs à créer.

Pour la petite histoire, j’avais beaucoup trop de yaourts natures qui avait une date de péremption très proche alors j’ai décidé d’en utiliser pour en faire des verrines. D’ailleurs avant de commencer je tiens à m’excuser pour le « non professionnalisme » de cette recette puisque je n’ai rien mesuré du tout, ou presque.

Si la recette vous intéresse, que vous avez du courage et que vous avez envie de faire plaisir à vos amis ou parents, c’est parti ! Pour la réaliser j’ai utilisé :

  • 3 Yaourts Natures
  • Un gros sachet de myrtilles surgelées (pour en faire une confiture)
  • Du caramel beurre salé fait maison
  • 4 cookies aux pépites de chocolat

La confiture est faite maison mais si vous n’avez pas le courage, vous pouvez toujours en prendre une déjà faite, tricheu(ses)rs.

Pour la confiture il vous faut :

  • 300g de Myrtilles fraîches ou surgelées
  • 150g ou 200g de sucre
  • 1 ou 2 verre d’eau

Comme mentionné juste au dessus, j’ai tout dosé à l’oeil. C’était la première fois que je faisais une confiture mais ça a fonctionné ! Je vous conseille de rajouter la moitié du sucre et de l’eau petit à petit pendant la cuisson si vous avez peur que ce soit trop liquide et trop sucré.

  1. faites bouillir votre eau dans une casserole
  2. ajoutez le sucre
  3. ajoutez vos 300g de myrtilles
  4. laissez cuire 30 minutes à feu doux

Si votre confiture ne ressemble pas tellement à une confiture sur le feu, c’est normal. Il faut vite la mettre dans le frigo ! Après un petit moment au frais elle aura une consistance parfaite ! — pour vous rassurer vous pouvez toujours retrouver des recettes sur internet ou des vidéos d’exemples sur YouTube.

Pour le caramel, c’est simple ! (mais attention, ça brûle) Il vous faut :

  • Du sucre
  • Du beurre salé ou du simple beurre
  • De la crème liquide (beaucoup de crème liquide)
  • Du sel (si besoin)

Avant de commencer, préparez tout ce qu’il vous faut à portée de main. Vous allez comprendre pourquoi :

  1. allumer votre feu et mettez votre casserole sur le feu vif
  2. versez votre sucre selon la quantité de caramel que vous souhaiter obtenir et mélangez sans vous arrêter le temps que tout le sucre fonde, cette deuxième partie est très importante car il ne faut absolument pas que le caramel brûle — évitez de toucher les bords de votre casserole !
  3. une fois que le sucre est devenu totalement liquide, ajoutez votre beurre et continuez de mélanger sans vous arrêter
  4. après avoir bien mélangé, ajoutez votre crème liquide et mélangez encore
  5. si vous avez utilisé du beurre non salé, prenez un peu de sel et ajoutez-en à la fin selon la quantité de caramel que vous avez

IMG_20160415_174111

la recette dont je me suis aidée pour réaliser mon caramel beurre salé est ICI

Le plus difficile est derrière nous, passons maintenant aux verrines ! Pour les faire vous pouvez soit prendre des petits pots en verre soit de simples verres d’eau, à vous d’utiliser votre imagination car c’est votre propre création maintenant ! Je vais quand même vous expliquez comment j’ai mis en place mes préparations dans mes verrines pour aller jusqu’au bout de la recette :

  1. disposez vos verrines devant vous et commencez par exploser (mais pas trop hein) les cookies en miettes et mettez la quantité que vous souhaitez au fond de vos verrines — n’utilisez pas tout !
  2. prenez quelques cuillères de votre yaourt nature et mettez en aussi la quantité que vous souhaitez dans chaque verrines
  3. passez à votre confiture maison — ou confiture déjà toute faite bande de tricheu(ses)rs — et faites de même.
  4. on remet quelques cuillères de yaourt nature
  5. puis on passe à la partie la plus amusante (du moins, je trouve) : prenez une cuillère à café de votre caramel beurre salé et versez-en un peu n’importe comment au dessus de votre verrine. Si vous en mettez partout, c’est pas bien grave.
  6. prenez à nouveau vos miettes de cookies et placez les sur le dessus de vos verrines et de votre caramel

IMG_20160415_183832

IMG_20160415_183811

Je pense que les photos vous aident un peu plus sur ce que vous devez obtenir. Vous pouvez inverser l’étape 6 avec la 5 ou tout simplement faire votre propre composition. Malheureusement, nous ne sommes pas assez nombreux sur le blog pour avoir une « dizaine » de personnes avec du courage pour reproduire cette recette et en faire des photos mais j’espère malgré tout que vous aurez trouvé ça intéressant, assez clair et que ça vous aura donné des idées ! Si quelques personnes ont le courage d’essayer, je serai ravie de partager leurs photos avec vous sur mon blog ! Pour ce qui est du résultat des verrines, je pensais vraiment qu’elles n’allaient pas être bonnes du tout, mais après quelques heures au frigo… C’était un bonheur !

C’est tout pour moi, merci énormément pour votre patience et d’avoir lu jusqu’ici si c’est le cas. Cette semaine, j’ai décidé de travailler sur de nouveaux articles, le prochain sera ENFIN sur l’Instax Mini 8 de Fujifilm ! Les Sunday Selections me prennent beaucoup de temps et j’en ai encore un peu moins depuis que j’ai repris le boulot. Peut-être aussi un prochain article sur mon boulot justement ? Vous verrez, c’est une petite boulangerie café toute jolie — et ENFIN un nouvel article dans la catégorie « BONNES ADRESSES » ! J’ai vraiment envie d’écrire autre chose que les Sunday Selections en ce moment, je n’ai pas envie que mon blog ne se résume qu’à ça. Passez un bon dimanche ! Des bisous 

Signature